Génie forestier : le parcours de Xavier Noël-Monastesse

Par Jean-François Thibault


Vous croyez que l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ) est le seul ordre professionnel à régir les professionnels en génie au Québec? Détrompez-vous!


Si l’OIQ est responsable de régir le titre d’ingénieur (ing.), l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec (OIFQ) est, lui, responsable de l’admission à la pratique d’ingénieur forestier (ing. f.). Il compte environ 2 000 membres.


Je me suis justement entretenu avec un professionnel membre de cet ordre afin d’en savoir davantage sur cette profession atypique au sein du domaine du génie. Entretien avec Xavier Noël-Monastesse, ingénieur forestier chez SGD Foresterie.




Parcours vers la forêt

Xavier fait des études collégiales en histoire et civilisation avant d’amorcer un baccalauréat en linguistique à l’UQÀM. Or, il se tournera ensuite vers le domaine du génie. « J’ai choisi le génie, car je cherchais un domaine concret où toi-même tu peux avoir un impact sur le monde. En génie, tu peux apprendre des connaissances et les appliquer directement. »


Lire l'article complet

23 vues
SGD_logo2019.png

© 2019 par SGD 

Contact us  819 717-9544